Plan individuel de formation

Règles

Tout doctorant inscrit dans l’école doctorale SPIM doit suivre un volume de 100h de formation au cours de ses trois années de thèse. Ce volume horaire peut-être cependant réduit dans des cas particuliers comme des : CIFRE, co-tutelles, etc mais cela doit être justifié et apparaître clairement dans le projet individuel de formation. Une absence prolongée hors de l’établissement peut justifier un nombre proportionnellement plus réduit d’heures de formation au sein de l’université fédérale UBFC. Nous encourageons cependant les doctorants éloignés des lieux de formation de l’université fédérale à étudier des solutions offertes par leur entreprise dans le cas d’une CIFRE ou sur leur site de travail.

Il est possible de suivre des modules en ligne MOOC. Le nombre de module en ligne est limité à 2.

Les thèses dont le financement inclus un dispositif de formation particulier, comme les financements ICE (Initiative Chercheur Entrepreneur) de la Région Bourgogne Franche-Comté, fourniront un PIF en accord avec les dispositions régissant leur thèse.

Important : il est obligatoire de suivre un volume horaire de 9 heures sur l’éthique de la recherche.

Le doctorant doit choisir un ensemble de modules de formation en fonction de son projet professionnel (projet d’insertion à l’issue de sa thèse). L’école doctorale propose une liste de modules de formation qui s’appuie sur les établissements et sur la mission doctorale de l’UBFC. La mission doctorale gère l’essentiel des modules du volet formation transversale. L’ED SPIM gère l’essentiel des formations liées à ses spécialités.

Toutes les formations qui ne sont pas sur les listes de formation UBFC doivent faire l’objet d’une validation préalable par l’ED pour être comptabilisées, en remplissant ce formulaire :

Une attestation de présence vous sera demandée pour la validation des formations hors catalogue.

Contenu de la formation

La formation doctorale à suivre est scindée en trois volets :
– Formation transversale comprenant les langues, la formation aux métiers, la culture scientifique, les activités d’organisation, l’entreprenariat, l’éthique de la recherche.
– Outils scientifiques et techniques proposant des formations spécifiques susceptibles de constituer une aide directement exploitable pour le travail de thèse : formations théoriques, technologiques et de communication, outils de calcul.
– Formation sciences regroupant toutes les formations à l’état de l’art du domaine de la thèse. Ces formations sciences constituent également une ouverture scientifique pour le doctorant (cours de l’ED, cours dispensés lors de tutoriaux de conférences de haut niveau, écoles d’été).

Le doctorant, pour acquérir des compétences nécessaires à son projet professionnel, doit suivre un panel de formations équilibrées entre les 3 rubriques ci-dessus. Il est demandé de suivre environ 40h en sciences, 30h en outils scientifiques et techniques et 30h en formation transversale.

PIF (Plan individuel de formation)

Chaque début d’année de thèse, le doctorant remplit   la fiche du plan individuel de formation en concertation avec son directeur de thèse. Cette fiche est nécessaire à l’inscription / réinscription du doctorant. Le contenu choisi peut ainsi être révisé chaque année en fonction de l’évolution du projet professionnel du doctorant mais les trois années doivent être envisagées. Pour vous inscrire aux formations vous devez suivre les instructions propres à chaque type de formation, le PIF ne vous permet pas de vous inscrire.

L’inscription des formations UBFC se fait via la plateforme ADUM.

 

 

Le catalogue des formations est disponible sur le site du collège doctoral UBFC : https://www.adum.fr/as/ed/UBFC/formations.pl